LE CARNET de Madrid.comS'installer, Vivre, visiter Madrid !
Abonnez vous gratuitement à la newsletter
lecarnetdemadrid
S'Installer

Ce sont en général les écoles qui orientent le choix du quartier où vous chercherez à habiter. La Moraleja et le Parque Conde de Orgaz sont de grands classiques et les prix sont élevés. Les méthodes de recherche sont simples : interrogez les agences immobilières du quartier qui vous intéresse, ou bien celles qui sont proposées par l’employeur. Faites marcher la concurrence.

Si les loyers dans les quartiers de la Moraleja et du Parque Conde de Orgaz étaient trés élevés il y a encore peu de temps, la tendance générale est à la baisse. De nombreux logements sont vides depuis plusieurs mois alors n’hésitez pas à négocier car il est maintenant possible de trouver une maison dans le quartier du Parque Conde de Orgaz pour 3,000 euros par mois.

Pensez à regarder les quartiers qui jouxtent ces zones connues :

Autour du Parque Conde de Orgaz :
Les quartiers de La Piovera, du Nuevo Mundo, d’Alameda de Osuna et de la calle Arturo Soria.

Autour de la Moraleja :
Les quartiers de El Encinar de los Reyes, Santo Domingo, Ciudalcampo, Fuente el Fresno.

A l’ouest de Madrid :
Les quartiers recherchés sont Pozuelo de Alarcón et Aravaca, proche du Lycée Saint-Louis des Français.
N’oubliez pas également Villanueva de la Cañada, las Rozas et Majadahonda proche du Lycée Molière.

Dans le centre de Madrid :
Le quartier de El Viso, très chic et central mais aussi Les “colonies” Pirineos (Métro Pio XII) et Prosperidad (donnant sur l’Avenida Ramon y Cajal) sont des petits coins de paradis dans le centre de Madrid.


Au moment de signer un contrat de location, vérifiez que la chaudière a été nettoyée, la cheminée ramonée et les factures d’eau, de téléphone et d’électricité du locataire antérieur dument réglées. Pensez aussi à inclure une “clause diplomatique” vous permettant d’interrompre la location à tout moment en cas de mutation professionnelle. 

Conseils pour acheter votre maison en Espagne

Dans les près de 300 000 dépliants d'information dans lesquels les notaires expliquent les étapes de l'achat d'une maison et de demande de prêt hypothécaire qui ont été publiés par le Conseil général des notaires, vous pourrez lire ces quelques conseils tels que: " ne signer aucun document incompris, analyser l´acte trois jours avant la signature, être libre de choisir son notaire, et prêter attention au taux d'intérêt «plancher» et «plafond» , ... » .

Face à ce qui est probablement l'investissement le plus important des citoyens, l´achat d´une maison, le notaire déroule dans une brochure d'information un ensemble de mesures qui sont habituellement prises pour l'achat: de gré à gré rédiger l'acte, le paiement impôt et l'enregistrement dans le registre foncier. Il rend également compte des prêts hypothécaires, avec une prudence particulière dans les intérêts et les clauses qui limitent la variation du taux d'intérêt applicable au prêt.
Il est assez commun pour le vendeur et l'acheteur de faire un contrat privé avant de faire l'acte.

Le Conseil général des notaires conseille de ne rien signer sans conseils juridiques appropriés. Si un contrat privé est signé, les bases de l'accord doivent être clairement définis, comme le prix. En ce sens, les notaires mettent en garde que vous ne devriez pas admettre que soit fixé un prix inférieur au prix réel.

L'importance de l'acte public
L´élaboration d´un acte public offre une sécurité juridique pour l'acheteur et le vendeur, de sorte que la majorité des Espagnols choisissent de confier cette tâche à un notaire.
Le script va s'adapter à la loi et atteste les déclarations des parties de sorte que personne ne puisse nier l'accord, l'écriture constitue la preuve devant un tribunal.

Le prêt hypothécaire en détail
Le dépliant souligne l'importance de comparer les offres de différentes banques, et de demander à l'institution financière une carte d'information personnalisée, en plus d´une offre ferme sur les modalités financières du contrat.
On recommande à l'acheteur que les frais mensuels ne dépassent pas 35 % du revenu parce que les recettes peuvent changer au fil des ans et le taux variable peut monter.  
Il y a aussi deux types d’intérêts, les fixes et les variables. Les taux fixes ne sont pas affectés par des augmentations ou des diminutions dans les taux de référence pendant la durée du prêt, et les taux variables, sont liés à un indice, généralement l'Euribor, auquel est ajouté un différentiel.

Clauses " plafond et “plancher "
Le Conseil général des notaires s'arrête en particulier sur les clauses que proposent certaines entités dans leurs contrats, des clauses limitant les changements de taux d'intérêt applicable au prêt, desquelles vous pouvez spécifier un maximum (plafond) et un minimum (plancher).
Le Conseil général des notaires a créé l'organisme de contrôle des clauses abusives (OCCA) pour aider les notaires dans l'identification des clauses abusives, car seuls les juges ont ce pouvoir.
Il est également suggéré que lorsque les citoyens sont cités devant le notaire pour signer un prêt hypothécaire, d´y aller deux ou trois jours avant, pour examiner le contenu de l'acte et de consulter le notaire sur ses doutes.

Morillon Avocats publiera bientot dans le Carnet de Madrid le Barometre de l´Immobilier 2014 ainsi qu´un Guide pour acheter votre maison en Espagne, presentés à l occasion du Salon de l Immobilier et du Tourisme Espagnol à Paris du 19 au 21 Septembre 2014
Si vous voulez recevoir un exemplaire contactez Miguel Morillon.
mmorillon@morillon.es
Avocat au Barreau de Madrid.

 

Choisir votre édition

Madrid, Barcelone, Berlin