LE CARNET de Madrid.comS'installer, Vivre, visiter Madrid !
Abonnez vous gratuitement à la newsletter
lecarnetdemadrid
Culture

Exposition Sorolla et la mode

Le musée Sorolla collabore avec le musée Thyssen-Bornemisza pour proposer cette double exposition qui présente des œuvres de musées et de collections privées nationales et internationales, dont certaines sont exposées pour la première fois au public, ainsi qu'une sélection d'accessoires et de robes de l'époque. Une attention particulière est accordée aux portraits féminins réalisés entre les années 1890 et 1920.

Joaquín Sorolla, grand amoureux de la mode, a illustré dans ses œuvres l’évolution des vêtements à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, avec un catalogue complet de robes, de bijoux et d’accessoires.

Cette exposition est divisée en deux parties : la première au musée Sorolla et la seconde au Musée national Thyssen-Bornemisza.

 

Exposition : le meilleur de l'histoire récente du graffiti

Le concept store le plus sympa de la ville abrite une exposition sur les graffiti intitulée "On/ Off: Cuando el graffiti salta del muro" au deuxième étage.
Vous y découvrirez une sélection d'oeuvres de 13 artistes, en majorité espagnols, au style très opposé. Certains s'inspirent de la géométrie et de l'abstraction, d'autres de la figuration, du néocubisme ou du tag.
Dans tous les cas, si vous aimez, vous pourrez repartir avec.

Exposition Warhol. L’art mécanique

La figure centrale du pop art arrive en Espagne avec une exposition composée d’environ 350 œuvres. On peut y admirer les œuvres les plus emblématiques de Warhol, notamment les boîtes de soupe Campbell, les portraits de Marilyn et les éponges Brillo. L’exposition Art mécanique offre la plus importante rétrospective consacrée à l’artiste en Espagne jusqu’à aujourd'hui.
Fils d'immigrants slovaques, Andy Warhol (Pittsburgh, États-Unis, 1928-1987, Manhattan, États-Unis) a étudié l'art au Carnegie Institute of Technology. En 1949, après avoir terminé sa formation, il débute sa carrière en tant que dessinateur publicitaire pour les magazines comme Vogue et Harper’s Bazaar.
Dans les années 60, l’artiste commence à utiliser une méthode mécanique de sérigraphie, avec laquelle il représente les plus grandes figures du monde contemporain comme Marilyn ou Elvis. C’est également à cette époque qu’il créé sa série autour des boîtes de soupe Campbell qui deviendront plus tard les conserves les plus célèbres de l'histoire. La puissance visuelle de son travail et son charisme ont fait de Warhol l'un des artistes les plus connus et les plus aimés de la planète.
L’Art mécanique, en plus de proposer une sélection d'essais écrits par des théoriciens de son travail, comprend une section de portraits de l'artiste pris par des photographes tels qu’Alberto Schommer, Richard Avedon ou Robert Mapplethorpe.

 

Exposition Derain, Balthus, Giacometti à la fondation Mapfre

Dans un contexte artistique où dominaient les mouvements abstraits et le surréalisme, une alliance artistique s’est dessinée entre les trois peintres pour revendiquer la peinture du passé et les codes les plus traditionnels de cet art.

Cette collection d'œuvres, principalement réalisées entre les années 20 et 60, passe en revue les moments cruciaux de l'amitié artistique de ces trois auteurs. Elles témoignent d’un effort latent pour s'accrocher aux règles les plus élémentaires de la discipline de la peinture : le style, le clair-obscur, la clarté formelle du dessin et la géométrie.

 

 

Exposition Fortuny au Prado

Fortuny est considéré comme l’un des grands maîtres de la peinture espagnole du XIXe siècle, l’un des artistes espagnols jouissant jusqu’à nos jours d’un grand rayonnement international, reconnu en tant qu’une figure majeure de l’art espagnol de tous les temps.

Outre ses principales pièces, une section sera consacrée à son atelier, dans lequel il réunit une collection d’antiquités, dont certaines trônent dans les principaux musées du monde entier, qui prouvent son intérêt envers l’observation pausée des objets précieux et expliquent à travers eux le raffinement pour saisir la qualité, la couleur et la lumière dans ses propres créations artistiques.

 

Exposition Picasso - Lautrec au Thyssen

Le Musée Thyssen-Bornemisza présente l’exposition picturale de l’étape parisienne de Pablo Ruiz Picasso (Málaga, 1881 – Mougins, 1973), axée sur la relation de l’œuvre précoce de l’Espagnol avec celle d’Henri de Toulouse-Lautrec.

En 1899, le jeune Picasso intégra ElsQuatreGats, un groupe d’écrivains et d’artistes de l’avant-garde de Barcelone proches du modernisme et du décadentisme et influencés, entre autres, par Toulouse-Lautrec. Mais ce fut entre 1900 et 1904, lorsque le peintre espagnol résida par intermittence à Paris avant de s’y installer définitivement, qu’il entra en contact direct avec l’œuvre des peintres postimpressionnistes à l’image de Lautrec.

Au cours de ces années, sa thématique se concentre sur les bas-fonds de la ville et sur les ambiances nocturnes des cafés-concerts et, comme on peut le voir dans l'exposition, sa peinture connaît une influence évidente de l'œuvre de Lautrec.

 

Harry Potter: The Exhibition

Après avoir déjà conquis quelque 4 millions de visiteurs dans plus d'une quinzaine de villes à travers le monde, des États-Unis à l'Australie en passant par le Japon, la Chine et plusieurs villes d'Europe, l'exposition officielle sur la célèbre saga créée par J.K Rowling débarque enfin à Madrid à l'automne, au parc des expositions IFEMA, Feria de Madrid (Pavillon 1).

Les costumes, les décors et les créatures fantastiques originales des tournages occupent une surperficie de plus de 1 400 mètres carrés qui permettront aux visiteurs de plonger dans cet univers magique et de pouvoir dès leur entrée être sélectionnés pour choisir leur maison préférée à Poudlard.

Le parcours comporte quelques-unes des salles les plus populaires, comme la salle commune, la chambre de Gryffondor, la salle des Potions, les serres de Botanique ou encore la Forêt Interdite. L’exposition comprend également des éléments interactifs comme le terrain de Quidditch où lancer un ballon Quaffle; la salle de classe de Botanique où extraire une mandragore d’une jardinière ou encore la cabane de Hagrid que l'on peut visiter pour s’asseoir dans son gigantesque fauteuil.

L’accès à l’exposition se fait toutes les demi-heures pour assurer une visite confortable, en respectant l’heure choisie et marquée sur le billet.

 

Exposition : Auschwitz

Le Centre de Expositions Arte Canal accueille la première halte de cette exposition itinérante axée sur le camp de concentration d’Auschwitz, qui s’appuie sur les objets personnels des personnes enfermées dans les baraquements du camp, dont grand nombre fut exterminé.
Consacrée au camp de concentration et d'extermination le plus grand et le plus meurtrier de l'Allemagne nazie sur les territoires polonais occupés pendant la Seconde Guerre mondiale, supervisé par le SS Heinrich Himmler, cette exposition à forte connotation historique propose une réflexion sur l'un des événements les plus dramatiques vécus au siècle dernier. Elle bénéficiera du soutien du Musée national d’Auschwitz, situé à 43 kilomètres de la ville de Cracovie, qui a autorisé le transfert de pièces et d’objets personnels, et comptera sur la collaboration de plus de 20 institutions, musées et collectionneurs privés de différents pays.
Les visiteurs auront l'occasion d'observer, pour la première fois de l'histoire, plus de 600 objets originaux d'Auschwitz, tels que les costumes rayés portés par les prisonniers et des effets personnels tels que des lunettes ou des valises, qui ont été confisqués aux déportés dès leur arrivée au champ. Tous ces objets ont été soumis à un long et délicat processus de restauration avant d’être exposés au public.
Auschwitz est el camp de concentration le plus visité au niveau mondial, 1,5 millions par an, ayant été déclaré Patrimoine de l’Humanité et l’un des lieux les plus symboliques de l’Holocauste juif. Un ensemble constitué de plusieurs camps d’Allemagne nazi en territoire polonais occupé pendant la Seconde Guerre Mondiale mais sous le contrôle des SS d’Heinrich Himmler. 

Expo : Les merveilles de la Belle Époque à L'Institut Français

La Galérie du 10 présente l'exposition “Las maravillas de la Belle Époque” composée d´une collection unique au monde de 50 affiches originales de Jules Chéret (1836-1932), complétée par des objets (tableaux, livres, boites…) appartenant à la veuve du peintre Ignacio Zuloaga (1870-1945).
L´exposition montre 50 oeuvres originales de Jules Chéret, considéré comme le grand maître créateur de l´affiche artistique et publicitaire. Il développa “L´affichomanie” pendant le début du XX ème siècle.  Contemporain de Toulouse Lautrec, il influença beaucoup l´œuvre de Seurat, Manet et Monnet. Ce fut le premier artiste qui inventa le « design » avec des techniques qui permettaient de faire des impressions en couleurs et il associa pour la première fois, le texte et l´art sur une affiche, fusionnant ainsi l´industrie et l´aspect artistique. Les sujets abordés par le peintre français, qu´on pourra voir lors de cette exposition, sont les femmes (les célèbres “Chérettes”, crées par lui, symboles du Paris de la Belle Époque, qui représentaient une féminité très sensuelle), les livres, le cirque, les manufactures du moment comme le pétrole et l´univers du spectacle (cabarets comme le Folies Bergère ou les casinos).

Carmen Pineda

 

 

Exposition : Lautrec - Picasso au Thyssen

En 1899, le jeune Picasso intégra ElsQuatreGats, un groupe d’écrivains et d’artistes de l’avant-garde de Barcelone proches du modernisme et du décadentisme et influencés, entre autres, par Toulouse-Lautrec. Mais ce fut entre 1900 et 1904, lorsque le peintre espagnol résida par intermittence à Paris avant de s’y installer définitivement, qu’il entra en contact direct avec l’œuvre des peintres postimpressionnistes à l’image de Lautrec.

Au cours de ces années, sa thématique se concentre sur les bas-fonds de la ville et sur les ambiances nocturnes des cafés-concerts et, comme on peut le voir dans l'exposition, sa peinture connaît une influence évidente de l'œuvre de Lautrec.

 

Exposition : Oceans World Exhibition. Le dernier territoire sauvage

Il vous reste quelques semaines pour vous rendre à l'exposition Oceans World Exhibition.
Etendue sur 1 000 m², l'exposition propose une visite des fonds marins pendant laquelle le visiteur est plongé dans les profondeurs de l'océan à travers une projection sur un écran incurvé de 260 m². Répliques d’animaux marins, images stéréoscopiques en 3D, écrans interactifs... Le but est de surprendre avec l'immense beauté qu’abrite la vie dans l'océan et sa biodiversité extraordinaire ; mais surtout, de sensibiliser à la responsabilité incontournable des êtres humains de préserver le monde marin si nous voulons que notre planète reste telle qu’elle est.

Exposition Zuloaga en el Paris de la Belle Epoque

Né au cœur du Pays basque dans une ville célèbre par son artisanat de damasquineurs, il appartient à une lignée d'armuriers et d'orfèvres qu'on suit depuis le xviiie s. Le jeune Ignacio fit un séjour à Madrid, qui le familiarisa avec Ribera et Velázquez et lui fit découvrir Greco, puis un séjour à Rome, où il travailla dans l'atelier du sculpteur Folgueras, qui fut décevant.
C'est Paris, où il arrive en 1890, qui devient son lieu d'élection pour un quart de siècle ; en dépit de fréquents voyages, Montmartre demeurera jusqu'à la Première Guerre mondiale le port d'attache de Zuloaga. Adopté d'emblée par la " bande catalane " (Rusiñol, Casas, Utrillo), celui-ci expose dès 1891 chez Le Barc de Boutteville et devient bientôt l'un des fidèles de la Société nationale des beaux-arts. Parmi ses nombreux amis peintres se détachent Degas, Gauguin, et bien d'aures.
L'exposition permet de voir une partie es tableaux qu'il a peint pendant sa periode parisienne.


World Press Photo 2017

Xorld Press Photo, c'est un condensé de ce qui s'est passé en 2016 dans le monde. Au total, vous pourrez voir 143 clichés sélectionnés parmi plus de 80000, évoquant les événements de 2016, comme la crise des réfugiés et leur exode à travers l’Europe ou encore les répercussions du virus Zika.
La photographie gagnante cette année s’intitule Un assassinat en Turquie. Elle a été prise par le photojournaliste turc Burhan Ozbilici, de l’agence Associated Press. Un instantané des faits survenus le 19 décembre 2016, lorsque Mevlut Mert Altıntaş, agent de police de 22 ans alors hors service, a assassiné l’ambassadeur russe en Turquie, Andrei Karlov pendant l’inauguration d’une exposition artistique à Ankara. Il a blessé trois autres personnes avant d’être abattu par la police.

 

Exposition du Photographe Nicholas Nixon

Principalement axé sur l'art du portrait, Nixon a occupé une place unique et de premier plan dans l'histoire de la photographie au cours des dernières décennies. Son travail révèle une tension entre le visible (d’une extraordinaire clarté et  habilité de composition) et invisible (les pensées et les préoccupations qui se profilent dans ses images).

 

Apertura Madrid, le rendez-vous culturel de la rentrée

Pendant trois jours, Apertura Madrid Gallery Weekend 2017 tiendra sa huitième édition qui le réaffirme comme le grand rendez-vous artistique de la rentrée. Son objectif principal consiste à permettre au grand public d'approcher la création contemporaine et diffuser la scène artistique madrilène à l'échelle internationale.
Lors de ce rendez-vous, les galeries d’art et les musées inaugurent simultanément avec des horaires d’ouverture très larges leurs expositions. De nombreuses activités parallèles, toutes gratuites et ouvertes à tous les publics, vous sont proposées dont notament les ARCO Gallerywalk, des visites guidées par des experts dans lesquelles les visiteurs parcourent les galeries.

 

 

 

Encore plus d’adresses dans la catégorie Expositions
[Toutes nos adresses]

Choisir votre édition

Madrid, Barcelone, Berlin