LE CARNET de Madrid.comS'installer, Vivre, visiter Madrid !
Abonnez vous gratuitement à la newsletter
lecarnetdemadrid
Culture

Exposition : Visions du monde hispanique. Trésors de la Hispanic Society, musée et bibliothèque

Le musée national du Prado de Madrid expose les objets les plus significatifs des collections de la Hispanic Society of America.
Il s'agit d'une sélection d'environ 200 pièces issues des fonds de l'une des institutions les plus importantes dans le domaine de l'étude de l'art hispanique.
La première partie de l’exposition (salles A et B) est un parcours chronologique et thématique à travers la production artistique d’Espagne et d’Amérique Latine, émaillée de vestiges archéologiques provenant des sites de la péninsule, de sculptures d’art roman, de magnifiques céramiques, des objets en verre, de meubles, tissus, métaux et bijoux islamiques et chrétiens datant du moyen-âge et du siècle d’Or. La peinture espagnole et l’art colonial y occuperont une place privilégiée.
À l’étage supérieur (salle C) vous découvrirez une sélection exceptionnelle de la peinture espagnole du XIXe siècle et début du XXe avec une magnifique galerie qui regroupe les intellectuels espagnols les plus talentueux de cette époque.

Exposition : Bacon. La question du dessin

Le peintre irlandais Francis Bacon (Dublin, Irlande, 1909 – 1992, Madrid, Espagne), figure majeure de l’art d’après-guerre et de l’art néo-figuratif, mena une carrière prolifique en tant que dessinateur, bien qu’il le nia à plusieurs reprises. Cette exposition propose de découvrir une sélection de ses dessins, pastels et collages.
Ces œuvres, classées selon quatre catégories : papes, portraits, crucifixions et figures assises, présentent une excellente qualité et exécution technique, et appartiennent à la dernière époque de l’activité artistique de Bacon 


 

Exposition El Camino a Guernica : revivez l'histoire de Guernica au musée Reina Sofia

Le célèbre tableau de Picasso, Guernica, fut exposé pour la première fois il y a 80 ans ! Et c'est pour célébrer cet anniversaire que le musée Reina Sofia organise une exposition pour comprendre les différentes étapes qui permirent à Picasso de réaliser cette oeuvre magistrale.
Une belle occasion de revoir ce tableau et de comprendre la vision qu'avait Picasso de la guerre et comment il réussit à si bien représenter les sentiments de terreur, de violence, d'agonie ou d'incrédulité. 

Exposition Bruce Conner : Tout est vrai

Tout à la fois réalisateur, photographe, dessinateur, graveur et collagiste américain, Bruce Conner, artiste de renom de la seconde moitié du siècle dernier, se distingue par le fait d’être l’un des premiers artistes à réaliser des installations à partir de matériels recyclés. Il est également un des pionniers de l’avant-garde cinématographique, puisqu'il redéfinit la notion de cinéma en intégrant du métrage de provenances diverses auquel il ajoutait des séquences tournées par lui-même en 16 millimètres. 
Autour de thèmes comme la culture de la consommation ou la terreur de l’apocalypse nucléaire, l’artiste cultive l’alternance de moyens en adoptant différentes techniques et en créant souvent des pièces hybrides à mi-chemin entre la peinture et la sculpture, le cinéma et la performance, le dessin et la gravure.
L'exposition permet de découvrir 250 œuvres qui retracent ses cinquante ans de carrière.

Exposition Ramón Casas. La modernidad anhelada. Le modernisme catalan à la Caixaforum

La modernité désirée. C'est le titre donné à cette exposition centrée sur l'oeuvre du célebre peintre moderniste Ramón Casas à l'occasion du 150ème anniversaire de sa naissance. Plus de 200 œuvres vous permettront de découvrir sa peinture et son activité graphique.
A la fois peintre et affichiste, Ramon Casas fut un maître du dessin, du portrait, des paysages et des compositions populaires, une véritable star de l’Art Nouveau, entre Paris et Barcelone.
Cette exposition réalise un processus de contextualisation, de comparaison et de dialogue avec l’œuvre d’autres créateurs, le but principal étant de situer Casas dans le cadre de la peinture européenne de son temps, en comparant son travail à celui d’autres auteurs afin d’évaluer et de jauger la véritable dimension de sa poétique.

Exposition du photographe Philippe Halsman

Philippe Halsman, c'est l'homme qui a inventé les photos où on saute en l'air. Cette idée de mise en scène photographique baptisée "jumpologie" date des années 50.
L'un des plus grands photographes du XXe siècle qui est à l'honneur pour une exposition "Philippe Halsman. Étonnez-moi!". 300 images exclusives et documents originaux (planches et tirages par contact, épreuves préliminaires, photomontages, originaux et maquettes) ont été réunis pour retracer la carrière du photographe américain d'origine lettone. De ses débuts à Paris à son apogée à New York, l'exposition met en lumière sa démarche atypique et innovante.
Avec sa technique de "jumpologie", il a réussi à réaliser des portraits naturels et spontanés de toutes les stars de l'époque. car pour le photographe, "lorsque vous demandez à une personne de sauter, son attention est essentiellement portée sur l’action de sauter et le masque tombe, révélant la vraie personnalité". 

 

 

EXPOSITION Escher

Pas moins de 200 oeuvres seront exposées à partir du 1er février au Palacio de Gaviria. L'occasion de découvrir, admirer le monde étrange de Maurits Cornelis ESCHER. 
Cet artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et mezzotintos, a passé sa vie a représenter des constructions impossibles, explorer l'infini, avec des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes. Escher abuse de nos sens visuels en associant perfection d'exécution et imagination.
Un univers unique à voir en famille. 

 

EXPO PHOTOS : Philippe Halsman. ¡Sorpréndeme!

Longtemps, Philippe Halsman fut relégué au rôle d'amuseur public. Un fabricant d'images légères, anecdotiques, alors qu'il apparaît désormais comme un immense photographe, ayant toujours pris le pari risqué de la fantaisie. Dès ses débuts, dans les années 1930, à Paris, l'expérimentation est au menu. Son goût pour l'original, l'inattendu aurait pu rendre ses images affectées, prétentieuses. Elles font toujours mouche, comme ce portrait de Winston Churchill, assis de dos, contemplant un paysage. Le regard est aimanté par son dos, énorme, un dos monument à la mesure de la stature historique du Britannique.
Ses fameuses séances de « jumpology », consistant à faire sauter son modèle pour faire tomber le masque, elles aussi, auraient pu tourner au truc, à la fabrication répétitive. Toutes gardent la fraîcheur d'une première fois. Marilyn Monroe, François Mauriac, Richard Nixon... et même le duc et la duchesse de Windsor, de vrais culs pincés, s'envoient en l'air avec des airs de galopins révélant la candeur intacte de leurs âmes d'enfants...
Photographe-star le plus populaire des Etats-Unis, ayant imaginé une centaine de couvertures pour le magazine Life - dont celle, gonflée, d'une paire de fesses en gros plan en 1963, loufoque et charnelle à la fois -, Halsman trouve en 1941, avec Salvador Dalí, un compère à sa démesure en excentricité : Dalí en Mona Lisa, Dalí et ses moustaches, source de gags intarissable, Dalí à côté d'un gigantesque crâne composé de corps de femmes nues, Dalí en cyclope, Dalí « Atomicus »... Halsman trouve à chaque fois la mise en scène révélatrice de la personnalité s'affichant devant son objectif : Hitchcock, le pince-sans-rire, avec un oiseau déplumé perché sur son cigare, Cocteau, le poète et peintre qui donne vie à ses modèles, ou Fernandel, au comique naturel, répondant de toutes ses dents à des questions par des mimiques... Halsman a le don de propager une joie de vivre contagieuse. 

EXPOSITION : Sorolla en París au musée Sorolla

Vous y êtes certainement allés pleins de fois mais on retourne toujours avec plaisir admirer les tableaux de Sorolla. Cette fois-ci, le parcours proposé permet de découvrir les œuvres présentées par le peintre à l’occasion de ses expositions européennes, notamment à Paris, à travers lesquelles il aspirait à une reconnaissance internationale. Par ses toiles, il voulait prouver la qualité de sa technique, l’originalité de son style et la modernité de ses propositions, c’est pourquoi la plupart d’entre elles sont des chefs-d’œuvre de sa production.
Au fil de ces œuvres vous suivrez l’évolution de l’artiste, de ses premiers ouvrages à caractère social jusqu’à ses expériences avec la lumière et la couleur de la mer, en contemplant ses tableaux depuis la perspective des styles artistiques internationaux qui cohabitaient en 1900, et qui combinaient le naturalisme, l’éclat et la luminosité de l’impressionnisme, l’instantanéité de la vie moderne et la solidité de la composition, l’élégance et le prestige des vieux maîtres.

Exposition Renoir. Intimité

Un des rendez-vous culturels parmi les plus importants de 2016, dans laquelle des œuvres jamais exposées auparavant en Espagne pourront être admirées.
Au totel, ce sont 70 tableaux en provenance de musées et de collections du monde entierLa manière dont il dépeignait les sensations tactiles dans ses tableaux est le thème qui encadre cette expositionTandis que d'autres peintres établissaient une distance entre leurs peintures et le spectateur, Renoir cherchait à le faire entrer dans ses œuvres, l’envelopper, c’est pourquoi son traitement pictural est tactile, enveloppant, hédoniste et très proche.

Exposition Capa en couleur

150 clichés couleur de l’illustre photojournaliste hongrois (naturalisé nord-américain) Robert Capa exposés pour la première fois en Espagne.
Une occasion de découvrir et d'approfondir l'oeuvre de l’un des plus grands photojournalistes de tous les temps. Il affirma sa réputation en prenant des photos de la Guerre civile espagnole, où il fut présent sur tous les fronts. En tant que reporter, tout au long de sa carrière, il prit des clichés de la brutalité du combat, qui ont changé à jamais la perception et les standards de la photographie de guerre.

Exposition Les fauves. La passion pour la couleur

Pour la première fois en Espagne, une exposition aborde ce mouvement artistique en profondeur. 
Sous la houlette de l’école de Gustave Moreau, dans laquelle étudièrent Matisse, Rouault, Marquet, Manguin, Camoin et Jean Puy, les artistes rattachés à ce mouvement d’avant-garde peignaient de manière indépendante en suivant la technique qui exprimait le mieux leur tempérament. Les toiles devaient être avant tout une expression plutôt qu’ordre et composition.
Cette exposition propose un parcours à travers ce mouvement mené par des artistes à l’instar d’Henri Matisse, André Derain ou Maurice de Vlaminck.


 

 

EXPOSITION Robert Doisneau : la beauté du quotidien

Robert Doisneau est sans doute l'un des photographes français les plus emblématiques du XXe siècle, qui réussit à immortaliser le mode de vie parisien de l’époque et s’attacha à photographier la beauté de la vie.
110 photographies à découvrir ou revoir à la Fondation Canal.

World Press Photo 2016

Comme tous les ans, on ne manque pas l’exposition itinérante World Press Photo qui expose les photographies gagnantes de 2016, qui retracent les événements marquants de l’année passée, de la crise des réfugiés au tremblement de terre du Népal, en passant par l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris. 155 photographies choisies parmi les 82 951 clichés sont exposées cette année.

Cette septième édition a récompensé le photographe australien Warren Richardson pour Espoir d’une nouvelle vie, un cliché d’un homme tentant de faire passer la frontière serbo-hongroise à un bébé réfugié sous les fils barbelés, à Röszke, en août 2015.

EXPOSITION Hitchcock : au-delà du suspense

Hitchcock, maître du suspense, est considéré comme l’un des génies du cinéma du XXe siècle, avec des chefs d'oeuvre tels que Fenêtre sur cour, Sueurs froides, Psychose ou Les Oiseaux, qui dégagent une fascination visuelle inédite jusqu’alors et se sont hissés au rang des grands classiques et des icônes modernes.

Cette exposition se divise en cinq sections : une Introduction, dans laquelle est exposée la biographie du réalisateur ; La touche Hitchcock, qui détaille la méthode particulière de l’auteur pour réaliser ses films ; Femmes et Hommes, qui explore la façon dont Hitchcock représentait la relation entre les sexes, le voyeurisme, le désir et le rôle de la femme dans ses films ; Hitchcock et son temps, l’art et l’architecture, dans laquelle le public pourra savoir comment le cinéaste inclut dans ses œuvres les signes généraux de la modernité plastique et architecturale, la mode et la sophistication européenne ; et Les dessous de l’histoire : Hitchcock, les apparences et les astuces de tournage, qui parle de l’utilisation du trompe-l’œil dans chacun de ses photogrammes dont l’origine symbolique se trouve dans des images brillantes chargées d’apparences et de tromperies. 

 

Encore plus d’adresses dans la catégorie Expositions
[Toutes nos adresses]

Choisir votre édition

Madrid, Barcelone, Berlin