LE CARNET de Madrid.comS'installer, Vivre, visiter Madrid !
Abonnez vous gratuitement à la newsletter
lecarnetdemadrid
Culture
THEATRE : Madre Coraje (Mère Courage et ses enfants). Une œuvre percutante !

 

Que feriez-vous si en temps de guerre vous deviez trouver un moyen de survivre avec vos trois enfants ? Suivriez-vous, comme Mère Courage, les soldats pour leur vendre des marchandises au risque de perdre vos enfants sur le chemin de la guerre ? Difficile à dire mais pour Mère Courage, le négoce est la clé de leur survie. Elle fait du commerce pour être une bonne mère et pourtant elle ne pourra pas l’être en le faisant. Là réside l’ambiguïté d’Anna Fierling dite Mère Courage, souvent décrite comme opportuniste, cynique et roublarde. Sans doute, mais elle fait aussi preuve d’une témérité et d’une rage de vivre hors du commun pour elle mais aussi pour ses enfants. Tout au long de son périple en Suède, Pologne et Allemagne, elle intervient pour les protéger. Elle tente d’empêcher ses deux fils de s’enrôler dans l’armée et veille à ce que sa fille muette, en pleine puberté, ne devienne pas un objet de convoitise pour les soldats. Sa bravoure et sa vitalité finissent par forcer l’admiration du public.
Mère courage est sans aucun doute la plus belle pièce de Brecht et Anna Fierling son plus beau personnage. L’interprétation d’Hélène Wiegel, dirigée par Brecht lui-même, reste gravée dans les mémoires même si Carmen Gallardo a trouvé là un rôle à sa mesure. Le metteur en scène Ricardo Iniesta, impressionné par son jeu d’actrice - Elle a reçu le prix d’interprétation pour La Célestine - a attendu ses 50 ans pour monter la pièce. Ce fervent admirateur de Brecht, a entre-temps participé à une formation au Berliner Ensemble, fondé par Bertolt Brecht, pour apprendre les techniques brechtiennes.
Cela se sent dans sa mise en scène. Il a su trouver le rythme de la pièce avec ses alternances de chansons de cabaret et de dialogues. Il a conservé, par souci d’authenticité, la musique originale de Paul Dessau et certaines chansons en allemand. Il a recherché dans sa mise en scène la distanciation chère à Brecht. Entre chaque acte, un micro descend des cintres et des acteurs sortent de leur rôle pour donner des indications scéniques.  Certains personnages, la prostituée, le cantinier, le colonel et la fille de Mère Courage, sont volontairement rendus burlesques pour éviter l’apitoiement du public.
Bien que l’action se déroule durant la guerre de 30 ans, Iniesta a voulu y introduire un élément d’actualité. La clôture en toile de fond que tentent d’escalader les acteurs à certains moments de la pièce fait écho au drame des réfugiés syriens essayant de franchir le mur de barbelés en Hongrie. Brecht, lui-même exilé durant la seconde guerre mondiale, espérait qu’au 21ème siècle, sa pièce ne serait plus d’actualité. Malheureusement, Mère Courage résonne tristement à notre époque. 
Sabine Fresno

 

INFOS PRATIQUES

 

Jusqu’au 4 octobre
El Matadero
Paseo de la Chopera 14 - Métro Legazpi

Achat des placeshttps://www.ticketea.com/entradas-teatro-madre-coraje-teatro-espanol/

 

Encore plus d’adresses dans la catégorie Théatre
[Toutes nos adresses]

Choisir votre édition

Madrid, Barcelone, Berlin